Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 avril 2015

Rivarol, comme chaque jeudi!

europe,france,identité,droite natioae,rivarol,résistance

Sortie, ce 23 avril 2015, du numéro 3185 de l'hebdomadaire de la Résistance!

Editorial, billet hebdomadaire, sommaire et abonnement: voir ici

22 avril 2015

Synthèse Nationale en Flandre!

synthèse nationale,identité,europe,flandre,artois,hainaut

Synthèse Nationale organise ce prochain dimanche 26 avril sa 3e grande journée politique, familiale et festive, pour les militants et sympathisants des pays de Flandre, Artois, Hainaut. Une belle manifestation en perspective au coeur de la campagne flamande.

Nombreux stands animés par des mouvements, partis et associations; librairies et presse; restauration rapide sur place et bar.

Interventions de Roland Hélie (directeur de la revue Synthese Nationale), de Robert Spieler (chroniqueur à Rivrol), de Luc Pécharman (délégué de Synthèse Nationale en Flandre Artois Hainaut) et de Thomas Joly ( secrétaire général du parti de la France ), ainsi que de nos camarades européens Hervé van Laethem ( du mouvement identitaire de Wallonie Nation ) et de Konstantinos Boviatsos ( du parti grec de l'Aube Dorée )

 

18 avril 2015

Calais: la petite Chloé est aussi une victime du laxisme judiciaire!

calais,justice,criminalitéCalais: la malheureuse petite Chloé enlevée, séquestrée, terrorisée, battue, violée puis étranglée par une brute étrangère récidiviste n'a pas encore eu droit à ses funérailles qu'après la marche silencieuse, on passe à la marche blanche! C'est à la mode. Un peu comme les cellules psychologiques. Les deux bidules d'ailleurs, généralement couplés dès que se commet ce genre d'atrocité, ont le même objectif, calmer le vulgaire, noyer la fureur dans le lacrymogène, délayer la juste revendication du châtiment immédiat et exemplaire dans le recueillement, canaliser les exigences d'explication, neutraliser les revendications et faire en sorte que sinue un cortège de citoyens muselés et soumis à ceux qui pensent et agissent à leur place, même si ils ont failli, là ou on aurait dû voir une déferlante populaire s'emparer de l'ignoble et le brancher vite fait bien fait histoire de l'empêcher de récidiver à tout jamais.

Car le salopard qui a martyrisé la fillette de 9 ans était bien "connu des services de police et de justice", deux fois condamné en France pour extorsion, c'est à dire pour avoir "obtenu la remise de fonds, de valeurs ou de biens quelconques par la violence" et avoir encouru la rigueur des article 312-2 à 312-9 de notre Code Pénal. En 2003, les robins de Boulogne/Mer pouvaient l'envoyer au trou pour 7 ans, il n'a écopé que de 4 et en novembre 2005 il était libre; en 2010, les robes noires auraient pu l'embastiller pour 10 ans, il en a pris 6 mais sort en 2014...pour être renvoyé en Pologne d'où, grâce aux règlementations européennes, il ne tarde pas à pouvoir retourner dans la zone occupée de Calais.

Alors le gandin de Matignon et son caniche de l'Intérieur ont beau pointer les autorités polonaises du doigt, il n'en reste pas moins que c'est l'incroyable laxisme judiciaire dont il a fait l'objet qui a permis à l'ignoble de croiser la route de sa pauvre petite victime. Les responsables du martyre de Chloé sont avant tout les robins qui ne l'ont pas condamné lourdement quand il le fallait, comme ils le pouvaient, comme ils le devaient au regard du passé de l'individu...des responsables pas coupables hélas! Du moins pour le moment. Car il faudra bien que l'on en finisse avec l'irresponsabilité de ces gens là!

15 avril 2015

Rivarol!

3184.jpg

Les titres du numéro 3184 du jeudi 16 avril 2015

Editorial,billet hebdomadaire, sommaire et abonnement: cliquez ici

14 avril 2015

Cour des Comptes et droit d'asile: le pavé dans le marigot aux clandestins !

france,identité,immigration,clandestins,droit d'asile,invasion migratoire,grand remplacementLa Cour des Comptes vient de publier un rapport accablant sur la gestion calamiteuse des demandeurs d'asile en France. Un rapport aux conclusions fort dérangeantes tant pour la politique immigrationniste du gouvernement écolo-socialiste que pour l'élyséen qui avait cru bon dernièrement de déclarer que "l'asile est un droit constitutionnel qui fait partie de l'identité de la France".

Alors que la réforme de l'asile concoctée par le duo Valls-Cazeneuve - constituant surtout à raccourcir le délai d'attente des pauvres "migrants" dans le traitement de leurs demandes d'obtention du statut de réfugiés- a été adoptée par les godillots de l'Assemblée "Nationale" et doit être examinée par le Sénat, les magistrats ont dénoncé en 113 pages les conséquences dramatiques d'une "politique d'asile qui est devenue la principale source d'immigrés clandestins en France"

L'ahurissant laxisme dont font preuve les autorités à l'égard des clandestins prétendûment demandeurs d'asile - incontestablement voulue et organisée par le gouvernement de Manuel Gaz Valls pour de raisons idéologiques - coûterait ainsi plus de 2 milliards d'euros par an aux contribuables gaulois (le double de ce que prétend le gouvernement et qui serait déjà scandaleux) Même s'il est exact que les 3/4 des 60 à 65000 demandes annuelles sont rejetées, seuls 1% des déboutés du droit d'asile sont réellement expulsés du territoire national, les autres se faisant la malle illico pour prospérer comme clandestins, et on sait bien que la réforme voulue, en raccourcissant le temps d'examen des cas, sous la pression des collabos politiques et associatifs, aboutira in fine à une distribution quasi automatique du statut de réfugié à n'importe quel migrant de confort attiré par ce pays ou ils vivra allocatairement mieux à ne rien foutre que chez lui à suer au boulot.

Pour la haute autorité, "tant que la question de l'organisation systématique et rapide du retour [des déboutés du droit d'asile] ne sera pas réglé, le système ne pourra pas fonctionner correctement" Un voeu pieu qui restera sans suite, le pouvoir en place raisonnant et agissant en fonction d'une idéologie basée sur le mondialisme, le brassage des peuples, le métissage et la volonté de "grand remplacement" du caucasien par des allogènes en Europe et ce coûte que coûte au contribuable français qui, en outre, devra se soumettre à la plus forcenée des politiques de cohabitation raciale avec tous les dommages collatéraux qu'elle a engendré et engendre partout ou elle a été imposée aux forceps. Bref, pour ce qui est des demandeurs d'asile, comme pour tout ce qui touche à l"immigration, nos compatriotes et congénères devront continuer à payer pour continuer à subir ce pourquoi on ne les consulte pas...du moins tant que l'engeance politicienne qui nous gouverne - ou aspire à nous gouverner dans le même Système - n'aura pas été neutralisée.

Rassemblement-Résistance-Insoumission-Révolte-Reconquête!