Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2012

Allemagne : Révélations décourageantes, la bête immonde se cache sous les comptoirs !

media_l_5421651.jpgQui connait Tuvia Tenenbom ? Pas grand monde sans doute au-delà du cercle intellectuellisant des torturés psychotiques de la côte est des states et c'est peut-être cela qui a poussé ce directeur du Théâtre Juif de New-York à faire publier " Seul parmi les Allemands " : un soit-disant condensé de propos relevés en 2010 lors de prétendus multiples et invérifiables entretiens "amicaux" devant une bière, du vin, un peu de schnaps pour faire parler les gens. In vino veritas ! Le Gemütlichkeit révélateur de la pensée profonde et des convictions secrètes !

Et l'infiltré des comptoirs en serait resté pantois ! Pensez donc, il lui a fallu deux ans pour s'en remettre et sortir le bouquin où il ressortirait que la plupart des Allemands méprisent profondément les Juifs et que -horresco referens - 8 sur 10, de tous âges, conditions et origines seraient antisémites. Abomination ! Le joyeux brouhaha de l' Oktober Fest ne permettrait-il pas de masquer des propos interdits ? 70 ans de bourrage de crâne et de repentance institutionnalisée pour en arriver à ce que 80% des teutons soient persuadés que les juifs détiennent un pouvoir disproportionné, qu'ils sont obsédés par l'argent et qu'Israël est responsable du conflit avec les palestiniens. 

Pourtant publié par la maison Suhrkamp -un des plus grands éditeurs de Germanie- le carnet de route du batteur de foire judéo-yankee n'a pas été plébiscité par la presse allemande pourtant totalement asservie au politiquement correct sur le sujet. Le Spiegel parle d'une galerie de portraits de bêtes curieuses, le Süddeeutsche Zeitung n'y voit que des bizarreries et l'Abendblatt d'Hambourg évoque les exagérations d'un étranger...il n'y a eu que le Jüdische Algemeine pour sonner du shofar sur le nectar amer de la vérité nue. Bref Tenenbom s'est peut-être gâté le foie pour rien et semble bien avoir manqué son coup de pub : il ne devrait y avoir que peu d'exemplaires de son oeuvre au pied des tannenbaum d'Outre-Rhin. Pour peu qu'il publie à compte d'auteur...!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.